lundi 1 décembre 2014

Autoriser vos amis à vous critiquer : ça tombe à plat...

Dans le cadre de la dernière vidéo AskTeal sur les projections, j'ai demandé à mes Amis Facebook de m'envoyer un message privé listant tout ce qu'ils trouvaient de négatif chez moi, en termes de comportement ou de traits, et aussi les extrêmes (dans les deux sens). Flop total.

Je me suis donc demandée pour quelle raison PAS UN SEUL ne l'a fait. Réponse : pour se protéger (c'est définitivement la réponse à tout dans ce processus).

Se protéger... de qui ? de quoi ?
Tout simplement, je pourrais le prendre mal, ils pourraient baisser dans mon estime, mon regard sur eux pourrait changer... une source d'amour/affection qui disparaît de leur Vie (c'est comme tuer une partie de Soi). Qui voudrait VOLONTAIREMENT mettre fin à une relation positive ?

La société a décidé que la franchise était inacceptable. Parce qu'il y a pire que de tuer quelqu'un : le blesser sur un plan autre que physique. Parce que cette personne doit ensuite vivre avec cette idée que "on la trouve comme ci ou qu'elle est perçue comme ça". Et ça fait mal. On saisit le poignard imaginaire et on le retourne encore et encore dans la plaie (imaginaire), devenant la victime innocente d'un mode cruel je veux un câlin.

VOUS N'ÊTES PAS INNOCENT.
Vous avez la possibilité d'utiliser ce moment, ces mots, pour transformer et transcender ce trait afin de vous rapprocher de l'UN, de la Source. Mais personne ne vous le dit. Bande de nazes.
Donc, vous êtes là, coincé, les mains occupées à vous faire du mal encore et encore, au lieu de vous rendre compte du caractère interdépendant de notre espèce.

Si cette personne a été choquée par tel ou tel comportement (ce peut être n'importe quelle réaction émotionnelle - colère, dégoût ou même admiration complète), comme l'explique Teal, il y a deux raisons possibles : soit c'est une partie de SA personnalité qu'elle n'accepte pas et de laquelle elle détourne le regard malgré les retours fréquents en surface, soit c'est un comportement qu'elle a opprimé et occulté et enterré si profondément qu'elle a oublié avoir cela en elle.

Je ne vais pas détailler les raisons qui nous poussent à occulter nos émotions, mais le plus souvent c'est durant l'enfance, une personne qui est responsable de notre survie (plan primaire), qui a décidé que tel comportement était mauvais ; donc continuer à adopter ce comportement pourrait littéralement nous conduire à la mort (de faim, de soif, de froid).


Je reste donc coincée avec ces comportements que je ne vois pas. Il y en a certains que j'ai repéré et sur lesquels je travaille déjà. Le plus dur étant d'accepter ET de croire qu'effectivement nous pourrions éventuellement être/agir tel que ces 50 personnes nous ont décrit. Mais non, je suis un arc-en-ciel et je mange des poneys.

samedi 29 novembre 2014

S'organiser, c'est facile (et c'est vrai)

Il y a un peu plus d'un an, j'ai suivi un séminaire d'organisation qui a changé ma vie. Parce que l'on peut être naturellement organisé tout en étant bordélique, organisé tout en n'ayant pas la moindre notion de ponctualité, maniaque et surbooké.
https://www.youtube.com/watch?v=CxLph7oIPTo

Laurence Einfalt m'a appris en 3 jours à :
- Désencombrer mon cerveau
- Désencombrer mon bureau
- Tout finir bien ET à temps
- Obtenir un résultat même en absence de toute motivation
- Faire des économies (temps, argent, énergie)
- Relativiser
- Me faciliter la vie, professionnelle et privée
- Avoir même "trop" de temps parfois

Sa méthode s'appelle "Les 3PA : la Plus Petite Prochaine Action", qui est une adaptation de la fameuse "Get To Do". Celle-ci, c'est pour "faire" et "se souvenir" ; côté rangement, ce sont d'autres astuces.

Compréhension : plutôt facile
Temps de mise en place : quelques heures de formation/lecture + 21 jours pour en faire une vraie habitude
Coût de mise en place : faible (moins de 30€ de matériel)

Mon investissement :

- Un agenda papier 9,99€
(je n'ai pas de smartphone, mais il existe une Application pour remplacer l'agenda et le carnet de notes)
J'ai choisi un modèle 1 jour à la page (plus petit est une mauvaise idée) avec les heures, rectangulaire 10x19cm avec un élastique pour avoir toujours un crayon à gomme avec.
- Un carnet à spirales 1;20€
Je n'ai pas suivi les recommandations de Laurence parce que j'écris petit ; je gagne du temps de cette façon. Toujours un stylo glissé dedans (ne s'efface pas comme le crayon)
- Un caisson à 3 tiroirs amovibles 9,99€ (IKEA Lennart)
Laurence préconise 3 bacs à papier posés l'un à côté de l'autre sur le bureau, mais mon bureau est trop petit. Ce compromis permet d'empiler tout en laissant le "bordel" visible, ce qui vous pousse à le ranger régulièrement.

Les principes de base

Dans le carnet, on marque 1 action par ligne, toujours la plus petite prochaine action, toujours avec un verbe, s'il n'y a pas de deadline pour l'exécuter. Pas la peine de faire une "To-do list" ; vous écrirez la prochaine action quand vous aurez effectué la première.
Exemples :
Tél dentiste (RDV check-up) parce que vous n'avez pas d'urgence
Aller chez Casto parce que "marteau" n'est pas une action et que vous avez une liste écrite au dos de vos anciennes cartes de visite avec tout en haut "CASTO" - ah oui, vous vouliez aussi de la colle et des ampoules
Une fois revenu de chez Casto, vous pourrez marquer OK devant l'action en question, puis Changer ampoule cave.

Dans l'agenda, pareil, mais pour les actions avec une date. Prévoyez à l'avance pour les courses de votre dîner, et un jour où vous savez que vous serez disponible !
Notez aussi tous vos rendez-vous avec une plage horaire à chaque fois.

Dans le premier bac, videz systématiquement le contenu de votre sac à main. L'idée est que ce bas soit vide 80% du temps.
Le second bac, c'est pour les papiers nécessaires pour une 3PA : l'appel de cotisation pour lequel vous n'avez pas le chéquier sous la main, le ticket de caisse du meuble à ramener, l'avis de passage du facteur...
Le dernier bac ne doit contenir que les papiers "en attente de réponse" : le devis du plombier à qui vous avez laissé un message pour un changement...

Ce que ça a changé pour moi

Fini le réveil en pleine nuit en pensant à tel ou tel dossier. Plus de "J'ai oublié le persil !" et 4 étages à remonter. Ni agios, ni pénalités de retard. Très peu de stress. Beaucoup de papier recyclé. Moins de gaspillage de nourriture (bientôt plus du tout). La découverte de plein de vieux trucs finalement utiles.


Laurence propose des formations "entre copines" à des tarifs abordables, en 2 ou 4h, avec cas pratique chez l'hôtesse. C'est ludique et utile : un vrai cadeau à vous faire avant le printemps !

mercredi 26 novembre 2014

Couette, sens pratique et pieds froids

Lorsque j'ai dormi à deux pour la première fois, j'ai tout de suite senti que ça n'irait pas. Entre le matelas une place, la couette en 150... puis la version drap une place et couverture en laine qui gratte bien... Transpiration, saucisson, conquête de la surface, guerre du froid, co-dormeur trop long ou trop large. Voici, en pratique, les solutions trouvées par les différentes nations.

Tout commence par une visite chez IKEA, temple de la mondialisation, mais aussi de l'adaptation aux coutumes locales.

Un peu d'histoire et de culture

Rappelons d'abord qu'au début du siècle dernier, les gens dormaient quasiment assis, adossés à moult coussins, parce que le fait d'être allongé les yeux clos rappelait la mort.

Ensuite, il y a deux grandes tendances (dont j'avais repéré les bases dans cet article) :
- Au Nord, on dort nu, sous une grande couette mono-place
- Au Sud, on dort en pyjama (ou assimilé) sans couette, et on est bordé
- En France, on dort en pyjama avec une couette (faudrait pas la salir)

La largeur des matelas prend régulièrement 10 cm par personne. Je me souviens des matelas en 70 x 190 de mon enfance, et les grand-parents en 120 x 190.
Aujourd'hui, les gens découvrent avec bonheur la possibilité de dormir à deux, sur une surface de 90 x 200 CHACUN. Reste le souci de la couette...

Couette et châtiment

Voici les mesures Françaises habituelles : 150 x 200 et 240 x 220 (oui, plus large que longue pour la 2 places -  ne vous faites pas avoir). On trouve maintenant la 260 x 240 pour les matelas en 160/180 x 200. Et nulle-part ailleurs en Europe !!!

A l'Est, pas de "grosse couette". C'est plat. Rarement plus grand que du 200 x 200. Je n'ai pas encore compris pourquoi/comment.
Près de chez nous, on voit du 140 x 200, ou même du 155 x 220. Là aussi, le mystère est total.

Il est aussi intéressant de regarder les housses de couette :  chez nous, il y a un rabat par laquelle la couette s'échappe régulièrement ; celui-ci a vocation à tenir la couette en bas. Chez les Anglais, depuis très longtemps le rabat a fait place à des boutons pression et la couette, ainsi prisonnière, peut servir de ring pour catch nocturne. Chez les Allemands, il y a des trous pour tirer la couette aux coins hauts, et des brides à nouer (très girly).

Puis, jetez un oeil aux oreillers : la forme carrée semble avoir été abandonnée quasiment partout. En effet, sur le carré, on pose sa tête ET ses épaules. Il doit donc être le plus épais et moelleux possible.
Mais nous avons pris la mauvaise habitude de ne plus faire ça, perdant ainsi entre 20 et 40 cm de longueur disponible dans le lit. Tous les autres sont passés au rectangle depuis longtemps !

La zolution vinale

Après plusieurs essais, voici donc la solution la plus adaptée, en fonction de vos habitudes.

- Vous aimez le saucisson
Prenez chacun une couette une place (150 x 200) épaisse (la fameuse "Indice de chaleur 3") et ajoutez une grande couette fine (220 x 240, indice 1) pour cacher ce fait à votre Môman.
Avec cette méthode, vous pouvez à la fois partager une couette et vous rouler dans la vôtre. Idéale aussi en cas de mains baladeuses.

- Vous aimez le saucisson et vous taillez grand
Pareil que la précédente, mais prenez des couettes en 200 ou 220.

- Une moitié de votre couple a froid
Prenez une grande couette adaptée à votre moitié qui a chaud, et une couette une place pour la moitié frigorifiée. Superposez.

- Pieds froids et masochisme
Investissez  dans une couette chauffante que vous positionnerez sous le drap-housse au niveau des pied. Vous pouvez combiner la chose avec une minuterie sur la prise électrique, afin qu'elle se mette en marche chaque jour à une certaine plage horaire.


Autre question ? Autre astuce ? Dites-le moi !

dimanche 23 novembre 2014

Je n'aime pas les gens.

Je ne suis pas sociable. Je suis timide. Je préfère être... Je me sens mieux... seul(e).

Voici ce que vous allez me dire. Soit. Vous y croyez dur comme fer. Et ça ne vous gêne pas. C'est une fierté. D'accord. Et vous êtes Humain. Donc vous vous mentez à vous-même (ne partez-pas tout de suite, je vais vous expliquer pourquoi vous avez raison de le faire).

En vous disant que vous choisissez la solitude, vous en faites une force. C'est mieux que de se sentir impuissant.
Ensuite, l'être Humain est une créature sociale, par définition. Ce qui vous gêne en fait ce ne sont pas les gens, c'est la façon dont vous vous sentez, et ce que vous ressentez, en présence d'autres Humains : l'est l'image qu'ils vous renvoient de vous-même.

La seule façon de se sentir bien en présence d'autres êtres, c'est de se sentir bien avec Soi, pour de VRAI. Et ça commence par s'Aimer : aimer son corps, aimer son esprit, aimer sa façon d'interagir avec le Monde.

On en revient à l'idée que l'on ne peut être aimé par les autres, que dans la mesure où l'on s'aime soi-même, et au maximum recevoir la quantité d'Amour que l'on SAIT déjà se donner.

Au final, quand vous êtes en société, les autres vous mettent en pleine face votre solitude, votre mal-être et votre manque d'amour. Le seul moyen d'être VRAIMENT heureux en groupe est de savoir être VRAIMENT heureux seul.

Je ne peux pas vous donner d'astuce qui vous fera vous aimer vous-même immédiatement, et définitivement. Vous vous aimiez. On vous a appris que plein de choses étaient plus importantes que Vous. Désapprendre est la première étape.
Trouvez une petite chose à aimer, et concentrez-vous dessus. Un jour, vous aimerez ce qui se trouve autour.

vendredi 21 novembre 2014

Ahem. Non je n'ai pas "oublié"...

Il s'est passé plein de choses...
D'abord, j'ai découvert que Kryon avait fait un channelling sur l'île de Pâques. J'ai donc eu plus d'infos sur mon envie d'y aller (5).
La Môman a signé l'acte de vente et elle a commencé à casser les murs : déménagement d'ici le printemps (7).
J'ai vidé la cabane du jardin. Trop de poussière au grenier. Trop de trucs en général. Donnez-moi une benne (8).
Je continue le tango et je pense investir dans de vraies chaussures (24).
Je suis allée au Parc Astérix pour Halloween (51) et y'a des trucs bien flippants. Je vous conseille de refaire Oziris au premier rang : rien à voir avec le reste !
J'ai mangé des fruits de mer en Bretagne (81), lors du mariage de mon Aurore UBDP préférée !

J'allais dire que j'ai l'impression d'avancer plus vite mais j'ai juste oublié d'écrire le mois dernier :P

vendredi 7 novembre 2014

Salon pro : les indispensables à emmener

Dans mon travail, j'aide parfois des gens talentueux à se mettre en avant sur des salons, événements...

Voici ma liste des indispensables à avoir avec vous si vous êtes exposant :

Vous préparez votre comm'

- Flyers
- Cartes de visite entreprise (avec les infos de base pour vous contacter)
- Cartes de visite nominatives (à donner uniquement à la presse ou aux contacts pro)
- Panneaux et affiches
- Tablette avec support pour faire défiler vos photos
- Supports pour cartes et flyers (c'est plus joli et moins casse-gueule que posé simplement sur la table)
- Bloc-notes ou carnet AVEC stylo ATTACHE pour récupérer les coordonnées des clients

Vous installez le stand

- Ciseaux
- Ruban adhésif
- Patafix
- Epingles et punaises (selon les possibilités du lieu)
- Bâche ou tissu pour recouvrir les produits, éventuellement avec des pinces serre-joint pour le tenir
- Fil de pêche (sympa pour suspendre vos affiches
- Lingettes nettoyantes (ou chiffon et alcool ménager/produits pour vitres)
- Chaise ou tabouret (sauf mise à disposition par les organisateurs)
Et bien sûr :
- Produits
- Sachets (en cas de vente)
- Miroir (si vêtement/accessoire)

Vous tenez le stand

- Bouteille d'eau
- Bouquin (on ne sait jamais)
- Chargeur de portable (si vous avez une prise)
- Mélange de noix/fruits secs à grignotter
- Chaussures confortables
- Etole (il peut faire froid)
- Tic-tacs (pour l'haleine, eth oui !)
- Appareil photo/Smartphone pour montrer votre oeuvre
- Stylos
- Boîte qui ferme ou petit sac pour tenir la caisse

Si vous voyez autre chose, n'hésitez pas à me le dire en commentaires !

mercredi 5 novembre 2014

Ame, incarnation, réincarnation... explications !

Commençons avec un peu de vocabulaire...
- Source : aussi appelée "Dieu", c'est un terme New-Age non-religieux pour définir d'où vient la conscience et où elle retourne.
- Flux de conscience : en Anglais "Source Stream", c'est une énergie (?) qui transporte de l'information et l'amène jusqu'à votre cerveau physique ; celui-ci agit comme décodeur.
- Ame : ensemble de conscience qui compose "vous-même" dans votre incarnation actuelle.

La Source est neutre, ni mâle, ni femelle. Le flux de conscience qui en vient n'a donc pas de genre. Le flux de conscience décide de s'incarner (in carna, dans la chair) dans un corps genré, afin de faire des expériences.
Il arrive que plusieurs flux se tressent afin de s'incarner dans le même corps physique. Vous avez pu entendre parler de "Soul-braids" par exemple. Il arrive aussi qu'un même flux se projette dans deux corps différents, formant alors des âmes jumelles (twin-flames).

Mais alors, si David meurt, mais que David était composé de plusieurs flux, est-ce "David" qui va se réincarner ? Est-ce que les flux qui le composaient décideront de s'incarner dans des corps séparés et y aura-t-il alors plusieurs demi-David ?

J'aime prendre l'exemple d'un groupe de musique. Chaque groupe a un son, une image particuliers. Ce sont et ces images sont créés par un ensemble : chanteur, batteur, bassiste, guitariste...
Si l'une des "parties" du groupe change, l'image et le son varient, mais pas forcément de beaucoup. De même, il arrive qu'un chanteur s'incruste dans un autre groupe, ou que des musiciens participent à plusieurs projets...
Chaque musicien est ici un flux, qui amène sa touche personnelle, et évolue à chaque nouvelle expérience. Plusieurs flux composent un ensemble. Chaque être humain est un ensemble de désirs et d'expériences, peu importe qu'il soit composé par un seul ou des centaines de flux.
Chaque flux est unique. Chaque flux amène donc sa touche personnelle à l'être humain qui l'incarne.

A la mort, le flux, l'énergie d'information retourne à la Source (ou plutôt, le flux arrête d'émettre et repose complètement dans la Source, alors qu'avant il était "branché" au cerveau de l'être humain). Le flux peut alors choisir "en toute conscience" ce qu'il veut expérimenter ensuite.

Revenons à David. Il se peut que la conscience de David décide de reprendre les mêmes musiciens pour sa prochaine tournée. Ou d'en garder un ou deux. Ou de séparer le groupe comme des jumeaux pour faire deux fois plus de dates.
Il se peut donc que vous croisiez le côté doux de David dans une top-model appelée Pamela, et sa passion des jeux vidéo dans Bob, et qu'ils aient tous les deux l'impression de vous connaître. Il se peut aussi que vous retrouviez des morceaux de vous dans Pamela ou Bob.

En fait, la réincarnation, c'est un peu du tricot avec pleins de couleurs : on garde les mêmes fils mais suivant comment on les attache, les motifs changent.