lundi 27 juillet 2015

Loi de l'Attraction : comment ne pas penser au résultat

"Je pense toujours à la façon dont les choses vont se réaliser. Je n'arrive pas à me concentrer sur autre chose. Comment faire ?"

Le premier principe, quand on utilise la Loi de l'Attraction, c'est de ne visualiser QUE le résultat. Si l'on commence à décider des moyens, l'Univers va être bridé dans sa capacité à répondre à vos envies.
Ceci, c'est la version enseignée dans The Secret. C'est utiliser la Loi de l'Attraction avec le cerveau masculin.

Je vous propose d'utiliser la méthode qui laissera le plus de liberté à l'Univers : manifestation avec le cerveau féminin.
L'idée principale est d'arrêter d'imaginer le résultat. Au lieu de ça, imaginez les sentiments que vous allez ressentir à la vue de ce résultat.

Les émotions, les ressentis, sont en vous. Ils sont votre création propre et ne sont que la réponse de votre Être à un fait que l'Univers vous présente. Un peu comme le Jeopardy où le but est de deviner la question dont la réponse vous est donnée, l'Univers va jouer avec vous, et vous proposer le fait générateur adapté à votre réponse émotionnelle.

Prenons un exemple :
Selon la méthode masculine, vous allez imaginer, visualiser une plage de sable blanc, un cocktail, des billets d'avion... quel mal de crâne sur la fin !
Selon la méthode féminine, vous allez vous concentrer sur le calme, l'impression de liberté. Avec cette méthode, vous risquez de vous retrouver autre-part, que ce soit en Bretagne, ou dans un super spa du centre-ville. Le résultat est là : vous sentir Bien. Le moyen ? Une belle blague (quel farceur, cet Univers !).


Entre les deux, je vous propose la méthode mixte, qui va ajouter aux sentiments des sensations : calme, liberté, le frottement du sable chaud sous vos pieds, l'odeur du poisson grillé ou du tiaré, le goût de la coco fraîche...
Dans tous les cas, je vous conseille de fermer les yeux : la vue pourra plus facilement vous limiter, parce que vous allez y mettre des noms, des paysages de photos que vous avez vues... Les autres sens sont moins limitatifs : le sable est chaud de la même manière peu importe sa couleur, la coco pousse en plein d'endroits, la mer est mouillée peu importe la couleur...

Avec cette méthode, 100% cerveau féminin (ou partiellement), il vous sera plus facile d'y croire car vous avez déjà moins de risques de "rater" (en allant finalement vers la "mauvaise" destination, ou à cause d'un détail qui ne serait pas exact).
Elle va aussi, au fur et à mesure, vous permettre de lâcher prise, de faire de plus en plus confiance à l'Univers, entre autres parce que vous lui laissez plus de liberté pour vous prouver qu'il n'est pas contre vous.

Tout ceci pourrait faire peur aux plus logiques d'entre vous. Parfois, il faut savoir sauter le pas... que risquez-vous vraiment ?

mardi 21 juillet 2015

Rien fait depuis avril ?!

Oups... Je me disais aussi que "oh, le mois prochain..."

Je vous avouerai que depuis l'ouverture d'un Leroy Merlin à 2 rues de chez moi (il est grand, fort, et à la place sur Surcouf), la recherche de matériel est tellement plus rapide, simple, et dépourvue de métro.
En résumé, les travaux dans mon appartement ont repris, merci à la voisine chez qui j'ai scié mes planches pendant qu'elle vidait son appart. (1)

En mangeant avec la-dite voisine dans un resto à ravioli Chinois (qui déchire, en passant), j'ai rencontré un prof de danse de salon - la valse est en chemin (23).

Niveau voyages, j'ai signé définitivement pour le Pérou en novembre (95), et je me suis fait un pote en Floride (ce qui me rapproche du Mexique - 4 - et du reste - 30 et 31).

Au dernier Kara-K.O., 10 mn avant de partir alors que la battle "Love songs" allait démarrer, je me suis dit : "Eh puis zut ! Take on me !". Je vais devoir la refaire, mais je crois m'en être bien sortie ! (83)

J'ai enfin trouvé une bonne kiné (90). Il paraît que j'ai un déficit du quadriceps (79). Elle est au club de plongée de mon ami d'enfance.


Beaucoup de choses se sont déloquées au solstice. Vers l'infini et au-delà !!!

mardi 7 juillet 2015

Les roses, l'amour et les épines.

Les relations amoureuses sont comme un buisson de roses. 
Vous voyez une fleur et vous la trouvez tellement magnifique que vous voulez la préserver, dans cet état pour toujours, par peur qu'elle fane. La couper ? La sécher ? La mettre dans un environnement contrôlé ? Êtes-vous sûr que la fleur aimerait ça ?

Mais les saisons changent, et vous changez. La fleur doit par nature changer, faner pour que d'autres puissent prendre sa place.

Vous pensez que dans cette image, une fleur symbolise une relation, un partenaire. Faites un pas en arrière et regardez à nouveau : tout le buisson représente votre relation actuelle, qu'il y ait un partenaire ou plusieurs, qu'elle soit récente ou ancienne. Chaque fleur est un sentiment à votre égard. Cette personne vous aime pour plusieurs raisons, alors ne vous focalisez pas sur une seule d'entre elles. Entretenez la relation dans son intégralité. De temps en temps, posez-vous et communiquez, couper les branches mortes, faites de la place pour les nouveaux bourgeons. Discutez de ce que vous attendez et construisez ENSEMBLE dans le respect équitable de vos besoins mutuels.

Et si un jour vous avez envie, que cela vous apporterait du bonheur, de cultiver des tulipes, mais que le rosier refuse en toute connaissance de cause de faire pousser des tulipes (pensez à lui demander, à ce pauvre rosier qui ne comprend pas pourquoi vous faites la tête), alors allez cultiver des tulipes ailleurs. Pas besoin d'arracher le rosier !

lundi 27 avril 2015

Les autres avantages à toucher le RSA

Suite de la saga.

J'ai donc droit au RSA.
J'ai droit au socle (452€) moins le chèque de ma Mamie (ils ne l'avaient pas pris en compte à la base, donc je dois maintenant rembourser 900€ par mensualités de 48€...).

Le simple fait d'avoir cette attestation me permet cependant des économies majeures :
- ouverture de droits à l'allocation logement (APL : 291€)
- transports gratuits (NAVIGO 5 zones : plus de 70€) sue SolidaritéTransport.com
- aide à la mutuelle santé (200€ / an)
- musées gratuits
- diverses réductions pour la culture

Comme je suis chef d'entreprise, je n'ai pas à justifier la recherche d'un emploi.

Dans le prochain épisode : doit-on déclarer les héritages à la CAF ?

jeudi 23 avril 2015

Eloges pas trop funèbres

Aujourd'hui, comme je l'ai fait plusieurs fois depuis dimanche dernier, tant ce chenapan aura fait durer le suspens, je dis adieu à une présence, à la source de joie et d’amour qu'est mon grand-père.
Je me sens triste, et c'est normal.

Mon autre grand-mère, ma marraine, mon autre grand-père, mon parrain...
Toutes ces personnes sont déjà parties, mais c'est la première fois que j'ai la chance (oui, la chance) d’être là, présente et surtout entourée, dans cette étape ordinaire de la vie.

Je sais maintenant que, quand la vie s’arrête, tout le monde se sent triste, peu importe le degré, la raison profonde ou la manière de l'exprimer.
Si vous avez besoin de pleurer, pleures la disparition, l'absence, pleurez en pensant à lui... mais ne pleurez pas en pensant à ceux qui restent ; ne soyez pas tristes pour nous.

Car aujourd'hui, nous avons plutôt besoin que vous nous aidiez à nous souvenir, comme vous avez déjà commencé à le faire, et je vous en remercie.
Que vous soyez une présence, une source de joie ou d’amour,pour nous rappeler à chaque instant que, même quand la vie s’arrête, la Vie continue, et elle est belle.


mardi 21 avril 2015

Plus que 7...

Egypte, c'est fait ! (27 & 28)
Entrer dans la grande pyramide et se retrouver à chanter dans la salle principale, avec tout qui résonne tout autour... magique !

Sinon, petit souci technique : ce n'est plus "le grenier des Grand-Parents" mais "le grenier de Mamie". A 87 ans, il fallait bien que ça arrive !

D'ailleurs, on sonne le clairon aujourd'hui.

samedi 21 mars 2015

Plus que 8 mois ?!

Demain, je pars en Egypte (27 & 28) : hâte !

J'ai aussi covoituré une comparse vendeuse à domicile qui a des enfants inadaptés à la société (les "normaux" du futur, en gros) et j'ai partagé plein d'astuces avec des gens.
...et puis j'ai ramené une table d'architecte (8) : ça avance !

J'ai tellement d'autres choses à faire... Tant de projets sont à moitié réalisés... Et sinon, c'est le printemps ! :)